Ordre Folklorique des jedis guindailleurs

forum de l'Ordre Folklorique des Jedis Guindailleurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chant des Luxembourgeois

Aller en bas 
AuteurMessage
David
Rien à dire
Rien à dire
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 35
Localisation : Louvain-la-Neuve
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Chant des Luxembourgeois   Lun 2 Mar - 1:42

Chant créé en 1871 sur les paroles du grand historien arlonais Godefroid Kurth, père de la critique historique en Belgique, professeur à l'Université de Liège et président de l'Institut historique belge de Rome (entre autres...). En tout bon Arlonais, Godefroid Kurth était un parfait bilingue allemand-français et unioniste belge convaincu. Il se fit le défenseur de l'enseignement catholique. Il fonda en 1893 la Deutsche Verein, association culturelle des germanophones de Belgique pour la défense de leurs droits linguistiques, essentiellement à Arlon, Vielsalm et Bastogne. Ce fut un des précurseurs de la démocratie chrétienne.

Si ce chant est d'abord et avant tout un chant de ralliement pour les étudiants issus de la province de Luxembourg, on ne peut nier la présence de nombreux éléments attestant l'union des coeurs des Luxembourgeois de part et d'autre de la frontière qui sépara scandaleusement le Luxembourg en 2 en 1839. Cette séparation devait se faire originellement sur base strictement linguistique : les patoisans germanophones au Grand-Duché et les patoisans wallons en Belgique. Mais pour des raisons strictement politico-économiques, le canton d'Arlon, germanophone, revint à la Belgique. C'est dans ce contexte qu'il faut comprendre le début du 2e couplet et le début du 3e.

Citation :
1. Unissons-nous pour chanter la patrie,
A ce banquet de la fraternité,
Scellons gaiement notre union chérie,
Trinquons, amis, à sa prospérité.
Autour de nous, lorsque le vin pétille
Humiliant nos raisons sous ses lois,
Rions, chantons et buvons en famille,
Il n'est ici que des Luxembourgeois (bis).

2. De l'union renouvelons les gages,
Serrons les rangs, Arlonais et Wallons;
(à l'origine "Serrons les rangs Allemands et Wallons)
Bien que parlant de différents langages,
C'est par le coeur que nous nous rassemblons.
Toujours amis, nous saurons nous comprendre,
Nos coeurs du moins ne parlent qu'un patois;
Toujours amis, pour s'aimer et s'entendre,
Il n'est ici que des Luxembourgeois (bis).

3. Des souverains les volontés altières,
Jusqu'aujourd'hui nous séparent en vain
Et par dessus d'impuissantes frontières
En souriant, nous nous tendons la main;
De nos aïeux, morcelez l'héritage,
Divisez-nous en deux peuples,ô rois,
Notre amitié se rit de vos partages,
Il n'est ici que des Luxembourgeois (bis).

4. Versez à flot ce généreux Moselle,
Jeunes buveurs plus généreux encore;
Qu'à larges flots, il pétille et ruiselle,
Ce jus divin qui brille comme l'or;
Autour de lui nous célébrons nos veilles,
Ces gais festins qui font peur aux bourgeois,
On peut le voir au nombre de bouteilles,
Il n'est ici que des Luxembourgeois (bis).

5. O Luxembourg! O terre maternelle!
nous, tes enfants, au seuil de l'avenir,
Nous te jurons un amour éternel,
Dans notre coeur et notre souvenir.
C'est un serment qu'au nom de la jeunesse
Nous te jurons d'une commune voix,
Accepte-le, crois en notre promesse,
Il n'est ici que des Luxembourgeois.

Cris

Et que tout ceux qui, hier dans la fournaise…
Avaient la hure pour drapeau.

Et les festivités ne font que…
Commencer

Et nous serons tous …
Bitus

Mais nous resterons…
Dignes

Et s’il n’en reste qu’un. Je serais…
Celui-là.

A-FOND !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csfo.be
 
Chant des Luxembourgeois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Le héros le plus crédible en "méchant"
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué
» Quel est le méchant le plus méchant de Disney? [Survivor]
» LA " MARSEILLAISE CHANT de HAINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Folklorique des jedis guindailleurs :: Didactique :: Historique ou anecdotes des chants-
Sauter vers: