Ordre Folklorique des jedis guindailleurs

forum de l'Ordre Folklorique des Jedis Guindailleurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le plaisir des dieux

Aller en bas 
AuteurMessage
matrik
historateur
historateur
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 31
Localisation : Entre le Folklore et la Guindaille
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: le plaisir des dieux   Mar 13 Mai - 14:10

La première version date de 1864.l'avant dernier couplet est alors manquant. Ce chant est repris par l'ordre du Vulcain et l'ordre du Bacchus poour les couplets respectifs.

Du dieu Vulcain, quand l'épouse friponne
Va boxonner loin de son vieux sournois,
Le noir époux, que l'amour aiguillonne,
Tranquillement se polit le chinois.
Va-t-en, dit-il à sa fichue femelle,
Je me fous bien de ton con chassieux;
De mes cinq doigts, je fais une pucelle,
Masturbons-nous, c'est le plaisir des dieux,

Bah ! Laissons-lui ce plaisir ridicule,
Chacun, d'ailleurs, s'amuse à sa façon:
Moi, je préfèr' la manière d'Hercule,
Jamais sa main ne lui servit de con.
Le plus sal' trou, la plus vieille fendasse,
Rien n'échappait à son vit glorieux,
Nous serons fiers de marcher sur ses traces
Baisons, baisons, c'est le plaisir des dieux.

Du dieu Bacchus quand, accablé d'ivresse,
Le vit mollit et sur le con s'endort,
Soixante neuf et le vit se redresse;
Soixante neuf ferait bander un mort,
O clitoris, ton parfum de fromage
Fait regimber nos engins glorieux
A ta vertu, nous rendons tous hommage:
Gamahuchons, c'est le plaisir des dieux.

Pour Jupiter, façon vraiment divine,
Le con lui pue, il aime le goudron;
D'un moule à merde, il fait un moule à pine
Et bat le beurre au milieu de l'étron,
Cette façon est cruellement bonne
Pour terminer un gueuleton joyeux:
Après l' dessert, on s'encule en couronne,
Enculons-nous, c'est le plaisir des dieux. (bis)

Quand à Pluton, le dieu à large panse,
Le moindre effort lui semble fatigant;
Aussi, veut-il, sans craindre la dépense,
Faire sucer son pénis arrogant,
Et nous, rêvant aux extases passées,
Tout languissants, réjouissons nos yeux
En laissant faire une amante empressée,
Laissons sucer, c'est le plaisir des dieux. (bis)

Au reste, amis, qu'on en fasse à sa tête,
Main, con, cul, bouche, au plaisir tout est bon,
Sur quelqu'autel qu'on célèbre la fête,
Toujours là-haut, on est sûr du patron.
Foutre et jou-ir, voilà l'unique affaire,
Foutre et jou-ir: voilà quels sont nos voeux,
Foutons, amis, qu'importe la manière, (bis)
Foutons, foutons, c'est le plaisir des dieux.


Sources:
carpe diem édition 2008
http://www.abbe-priape.com/chansons/plaisir.htm
Revenir en haut Aller en bas
 
le plaisir des dieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie de plaisir
» Praline douce caniche moyen 10 ans SPA DE PLAISIR (78)
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Folklorique des jedis guindailleurs :: Didactique :: Historique ou anecdotes des chants-
Sauter vers: